• Appel commun sur la procédure du « suivi de carrière »

    Date: 21 mars 2017 | Catégories: Communiqués

    Appel commun CGT FERC Sup – QSF – SNESUP FSU – SNPREES-FO – SUD Education – SupAutonome-FO

    Fin janvier 2017, les organisations (CGT FERC Sup – QSF – SNESUP FSU – SNPREES-FO – SUD Education – SupAutonome-FO) qui se sont exprimées sur la procédure de « suivi de carrière » et sur l’atteinte qu’elle risque de porter aux libertés académiques ont appelé conjointement les sections du CNU à faire connaître aux collègues relevant de leur section la position qu’elles adopteraient face à la demande ministérielle de mise en œuvre du « suivi de carrière ».

    Les sections du CNU se sont entre-temps réunies et chacune a adopté sa position. Il en ressort que la majorité des sections sont opposées à la mise en œuvre de la procédure obligatoire de « suivi de carrière ». Vingt sept d’entre elles ne la mettront pas en œuvre, deux n’examineront que les dossiers des volontaires et seulement vingt-trois d’entre elles étudieront les dossiers de « suivi de carrière ».

    Les établissements n’auront donc de retour de cette procédure que pour une petite minorité des enseignants-chercheurs, ce qui constituerait, dans un contexte où la procédure reste obligatoire, une inégalité de traitement entre les universitaires.

    Dans ces conditions, les organisations signataires demandent solennellement au ministère de renoncer à cette procédure et de ne pas ouvrir l’application ALYA le 25 mars prochain.