Bienvenue sur le site de QSF

Découvrez QSF, nos communiqués, nos activités et notre tribune. N'hésitez pas à nous contacter ou à adhérer.

Derniers communiqués

  • Communiqué sur la mise en œuvre du « suivi de carrière » (17 janvier 2017)

    Le décret n° 2014-997 du 2 septembre 2014 sur les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs a remplacé leur évaluation quadriennale par le « suivi de carrière ». Le Bulletin officiel n° 20 du 14 mai 2015 définit ainsi le suivi de carrière : « [il] consiste en un examen individualisé et périodique de la situation professionnelle de l’enseignant-chercheur permettant son accompagnement durant l’ensemble de sa carrière par la formulation de recommandations. L’objectif sera de faciliter la réalisation des projets professionnels des enseignants-chercheurs dans le cadre des politiques de recherche et de formation mises en œuvre par les établissements d’enseignement supérieur ».

  • Communiqué sur le projet de réforme du Master : une vraie-fausse sélection (06 octobre 2016)

    La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Najat Vallaud-Belkacem, a présenté le 4 octobre les grandes lignes du projet de loi concernant « la nouvelle organisation du cursus conduisant au diplôme national de Master ». QSF estime que ce projet voulu par la ministre, appuyé par le Président de la République et inspiré par les associations d’étudiants, notamment par l’UNEF, n’est pas acceptable en l’état.

  • Communiqué sur la participation du directeur de thèse au jury de soutenance et au rapport de thèse (04 octobre 2016)

    Sous prétexte de renforcer l’autonomie des universités, les ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche n’ont eu de cesse ces dernières années de vider de tout contenu scientifique et didactique les libertés académiques. Les lois, les décrets et les arrêtés qu’ils ont adoptés sont tous inspirés du dirigisme centraliste. Ils sont aussi conformes à la vision de la Conférence des présidents d’université (CPU), qui croit que les solutions aux maux dont souffrent nos facultés relèvent du management.

  • Communiqué sur le futur projet de loi relatif au diplôme de Master. Halte à la dévalorisation des diplômes universitaires (22 septembre 2016)

    Les universitaires peuvent éprouver les inquiétudes les plus fondées sur le  projet de réforme concernant l’accès en Master.  Rappelons d’abord qu’il s’agit  désormais du seul diplôme universitaire où l’on peut encore adosser l’enseignement à la recherche et dispenser une formation exigeante pouvant  ouvrir aux carrières universitaires  aussi bien qu’être valorisée sur le marché de l’emploi (héritage des anciens DEA et DESS).

  • Communiqué sur la situation préoccupante des universitaires turcs (24 juillet 2016)

    La grave crise démocratique que traverse la Turquie de Recep Tayyip Erdogan depuis la tentative du coup d’Etat appelle toutes les consciences libres européennes à une réaction ferme et courageuse. Dans une forme de contre-coup d’État, ce  sont les libertés fondamentales qui sont menacées et mises au pas dans le pays où Mustapha Kemal  (Atatürk) avait, bien avant la France, accordé par exemple le droit de vote aux femmes. Comme souvent dans les répressions qui s’inspirent de principes autoritaires, les universitaires qui ne sont ni inféodés au régime islamique, ni impliqués dans le système güléniste qui a infiltré la société turque, sont parmi les premières victimes des purges actuelles. Ils avaient [...]

    Lire l’intégralité de ce communiqué